Les 3 grandes tendances issues du Luxe Pack Trends Observer 2009

Les lancements, principalement parfums et beauté, ont été décodé et analysés par 7 membres de l’Observatoire* et ont été présentés lors du Luxe Pack qui s’est tenu à Monaco les 21, 22 et 23 Octobre derniers. Revue en détail de 3 tendances qui se dégagent et qui s’appuient en parallèle sur l’analyse de la société, l’évolution des attentes.

La Transmutation

DSC01538

Transmutation - Luxe Pack Monaco 2009 -Photo Claire Colas

Transmutation ou métamorphose, c’est une « forme entre », un état de changement entre deux points.
Issues des mutations du monde animal et biologique qui sont dans ces cas-là irréversibles (cf. Chenille puis papillon), la transmutation est un état instable qui se transforme.
Trois flacons de parfums reprennent les codes de cette tendance, avec par exemple le dernier Narcisso Rodriguez, Essence avec un flacon ni carré, ni rectangle, ni rond, une impression de profondeur dans le verre qui donne une sensation de mouvement. De même pour le Kenzo (parfum objet non identifié), avec une forme tout en mouvement, symbole de l’infini. Ma Dame de Jean-Paul Gaultier, avec une silhouette iconique, emprisonnée dans un corps de flacon rectangulaire, oscille entre une forme A : la silhouette et une forme B : le flacon rectangulaire. De même, ce tube avec une encre thermosensible, qui permet au toucher une modification de l’aspect ou ce rouge à lèvres Urban Decay, qui grâce à une simple manipulation permet de déshabiller le mannequin et enfin la fragrance Boudicca, Wode dont le jus bleu devient incolore dès la diffusion.

DSC01544

Transmutation - Luxe Pack Monaco 2009 - Photo Claire COLAS

Dans bien des cas, l’adolescence est synonyme de métamorphose. Or la société occidentale loue le jeunisme. L’apparence joue alors  un rôle primordial. Bien souvent d’ailleurs, les marques empruntent les codes de l’adolescence (surtout en Asie) pour séduire les consommateurs.

De plus, cette tendance paraît d’autant plus perspicace si l’on regarde la conjoncture. Nous sommes en période de sortie de crise. Une étude a été menée pour tenter de prendre la crise en faisant une analogie avec les troubles sociologiques (la résilience). On constate alors qu’il n’y a sortie de crise que s’il y a changement d’attitude. L’étude montre que par rapport à cette situation de sortie de crise, 4 typologies de personnes se dégagent. Les dépressifs, en quête de réassurance et de sécurité, les ascètes, qui sont bien dans l’immobilisme, les opportunistes, véritables nouveaux pirates en évolution et enfin les mutants. Ces mutants sont en changement, en transformation. Ils considèrent que la crise doit apporter un changement, ils sont en quête de transformation. Cette catégorie est représentée par une population jeune.
Ces deux facteurs, société de jeunisme et typologie qui met en valeur les « mutants » comme acteur du changement, laissent présager que la transmutation, à l’aube de son apparition, pourrait être une tendance de fond pour les prochains mois.

Apaisement

Tendance Apaisement

Apaisement - Luxe Pack Monaco - Photo Claire COLAS

Cette tendance, dans la continuité de la « renaissance », remarquée lors de l’édition 2008, est une réponse à une crise, une difficulté. Monochromie, formes arrondies, sobriété des matériaux, discrétion des décors, tels sont les symboles de ce courant.
L’apaisement laisse le produit s’exprimer avec une élégance luxueuse, où héritage, retour aux origines et aux valeurs de la marque, sont les mots clés.
Dans cette tendance, on s’applique à mettre en valeur le travail de l’artisan, on voit apparaître des coutures sur les cuirs, des rubans.

Tendance Apaisement

Apaisement - Luxe Pack Monaco 2009 - Photo Claire COLAS

C’est un retour aussi aux maîtres parfumeurs et  artisans. On suspend le temps d’une certaine  manière, et la surexposition des signes  s’arrête (Ligne D&G Fragrances Anthology ou la Collection Extraordinaire de Van Cleef & Arpels).
On voit également le retour de matières authentiques comme le bois, l’utilisation de signes provenant du monde industriel (capot en forme de boulon chez Kenzo Power ou bloc de verre pour A Scent By Issey Miyake) pour l’aristocratiser.

Comble des genres

Comble des Genres

Comble des genres - Luxe Pack Monaco 2009 - Photo Claire COLAS

Dans ce courant, le masculin et le féminin sont poussés à leurs extrêmes. Les marques exagèrent leurs représentations respectives. L’univers de la beauté masculine se matérialise par la force et les pulsions primaires.
On voit alors les symboles de la puissance (Le poing de Only The Brave –Diesel), de la puissance sportive (forme de manche de raquette de tennis chez Lacoste, Offensif de Fragrance Sport), de la puissance managériale (Roadster –Cartier) ou sexuelle s’exprimer.

DSC01542

Comble des genres - Luxe Pack Monaco 2009 - Photo Claire COLAS

A l’opposé, la beauté de la femme se confine dans le raffinement du boudoir  (Osez-moi Chantal Thomas, Scarlett – Cacharel) ou de la séduction (Ricci Ricci) . C’est également la femme au pouvoir (John Galliano – Ricci Ricci) ou le culte de la femme enfant avec des fleurs (Daisy Marc Jacobs). Le flacon devient objet comme dans le dernier Van Cleef & Arpels.

A priori, les 2 courants « Apaisement » et « Comble des genres », déjà fortement représentés, ne sont plus tout à fait des tendances pour les prochains mois ou lancements. Au contraire, la transmutation, compte tenu du faible nombre de représentations et de la conjoncture qui elle aussi oscille entre enthousiasme et déclin, n’en est qu’à ses balbutiements. Il y a de fortes chances que nombre de designers et créateurs s’approprient les codes de cette tendance dans les prochains lancements prévus en 2010-2011.

*Les membres de l’observatoire

DSC01548

Jury Trends Observer - Luxe Pack Monaco 2009 - Photo Claire COLAS

Adeline ATTIA, Directrice Générale, Allegoria Consultants
Jean-Paul CORNILLOU, Responsable section packaging, Strate Collège Designers
Véronique LIABEUF, Directrice Générale, Enjoy Design
Béatrice MARIOTTI, Vice-Présidente, Carré Noir
Dominic ROBERT, Enseignant, Ecole Boulle
Guillaume BREGERAS, Rédacteur en Cehf, Formes de Luxe
Eloïse COHEN, Rédactrice en chef Adjointe, Formes de Luxe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s