What’s up in Beyond Beauty 2010?

Il y a exactement un an, le marché des cosmétiques vivait comme bien d’autres une crise économique et structurelle.

La plupart des acteurs de ce marché (fournisseurs et fabricants) ne présentait alors que des offres vertes, naturelles, bio comme si ce nouveau segment allait soigner tous les maux.

L’indigestion n’était pas loin tant il apparaissait incroyable que l’on mette en avant cet argument sans avoir pris la peine de réfléchir sur les éléments fondamentaux liés à la création d’une marque mais surtout sans prendre le temps d’écouter le consommateur.

Consultants, journalistes, experts rappelaient alors que le naturel était certes une tendance de fond mais que ce n’était ni un avantage concurrentiel ni un argument de vente mais simplement un pré requis.

Cette année les entrepreneurs ont semble-t-il compris le message. Autant 2009 était synonyme de morosité, autant le cru 2010 laisse apparaître une sortie de crise plus enthousiaste.

Si l’on ne retient que les marques présentes sur le ZOOM, petites pépites sélectionnées par un jury comme marques émergentes prometteuses,  4 typologies de nouvelles marques apparaissent :

–        HAPPINESS

–        TECHNOLOGIE – EXPERTISE

–        REGIONNALISATION

–        NATURALITE – ETHIQUE

La présentation suivante en propose une synthèse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s