Une actualité chargée : Hermès, L’Oréal et les autres

L’actualité de ce lundi 6 Décembre a été chargée dans le secteur du luxe et de la beauté.

  • Tout d’abord, Hermès qui annonce la création d’une holding détenant plus de 50% de Hermès International pour verrouiller sa participation et ainsi contrer la prise de participation impromptue de LVMH.

A terme, Hermès souhaite doter cette holding de la totalité des 73% du capital d’Hermès aux mains de la famille.

Après ce coup de tonner remarqué qui ne laissait guère d’illusion sur les réelles velléités de B. Arnault, Hermès reprend la main et semble ainsi tout du moins pour l’instant gagner la bataille. En effet, Bernard Arnault que l’on connait patient, fin stratège et financier redouté, s’est lancé dans une aventure dont on assiste seulement au premier volet, et malgré tous les messages rassurants, ne s’arrêtera pas en chemin.

Ces deux fleurons de l’industrie du luxe français s’étaient en effet  lancés malgré eux dans une bataille médiatique à grand renfort de communiqués de presse, soutiens affichés (Richemont dénonçant les allégations de B. Arnault), réunions extraordinaires.

Hermès semble sortir gagnant pour l’instant non seulement d’un point de vue financier mais également au niveau de l’image de marque puisqu’il en a profité pour redéfinir précisément ses valeurs fondamentales (« artisan créateur » vs luxe) et se différencier ainsi de son prédateur concurrent.

Le feuilleton financier et médiatique n’est pour autant pas clos et nous suivrons cette affaire de près tant il nous parait majeur pour notre secteur. Gageons cependant que cette nouvelle période pourra rétablir une sérénité nécessaire et faire ainsi rejaillir les ardeurs créatives de ces deux maisons.

  • Coty ensuite qui occupe le haut de l’affiche ses dernières semaines et annonce ce jour, après les 3 précédentes (voir article et de 3) , le rachat de T JOY, marque chinoise de crème pour la peau d’un montant de près de 400 Ms de $. Cette opération de croissance externe vient en complément des précédentes (2 sur le territoire américain et l’autre en Europe) et affiche la grande volonté de Coty non seulement de se diversifier mais également d’étoffer son territoire.
  • L’Oréal enfin et l’affaire Bettencourt. L’Oréal affichait dès l’annonce de la réconciliation du clan Bettencourt, son soulagement et sa joie. Il faut dire que ce feuilleton politico-financier et médiatique, malgré les négations de l’Oréal, commençait à entacher l’image de l’Oréal et entrainait son lot de rumeurs et craintes notamment sur l’actionnariat.

Cet empire des cosmétiques peut ainsi retrouver une certaine sérénité du moins à court et moyen terme et se consacrer entièrement à la conquête de son prochain milliard de nouveaux consommateurs comme annoncé par son président lors de la dernière présentation des résultats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s