Les dernières perspectives du marché du Luxe – Bain & Co

Suite à une interview de Joëlle de Mongoflier au journal les Echos, Bain livre ici ses dernières estimations de croissance pour le marché du Luxe.

Après une année 2010 très florissante pour le secteur du luxe avec une croissance de l’ordre de 12% et une valorisation à 172 Mds d’€ (et après une année 2009 dramatique avec une chute de 10%), Bain estime le potentiel de croissance pour l’année 2011 pour le secteur du luxe à 8% (valorisation de l’ordre de 185Mds €). A moyen terme, Bain prévoit une croissance entre 2011 et 2014 autour de 5 à 6% par an.

Les principaux facteurs de transformation du secteur sont la constatation du déplacement du centre géographique au profit des pays asiatiques notamment la Chine avec des taux de croissance supérieurs à 30% par an même si, pour l’instant à eux seuls l’Amérique du Nord, l’Europe Occidentale et le Japon représentent encore 80% du marché.

Le deuxième facteur de changement dans ce secteur mis en avant par les équipes de Bain est le changement générationnel des consommateurs. Comment consommeront les baby boomers proches de la retraite et comment réagiront les consommateurs émergents comme la génération Z à horizon 5-10 ans dans leur mode de shopping et leur attachement aux marques.

Enfin, l’émergence du canal numérique est pour le secteur du luxe notoire et c’est un facteur à suivre de près.

De manière globale, le marché du luxe est très fragmenté, on ne voit pas de mouvement de fond de concentration même si on constate une vague d’acquisitions ces derniers mois. L’étude de Bain suit en effet quelques 220 marques du secteur, preuve d’après Bain qu’il y a de la place pour toutes les marques. Bain constate néanmoins que pendant la crise, comme dans d’autres secteurs la prime au leadership s’est révélé un facteur clé de résistance (les marques les plus puissantes, internationales et leaders ont en effet tiré le plus leur épingle du jeu).

Enfin, Bain a proposé un zoom sur le marché chinois qui a une croissance très rapide (comme dit précédemment de l’ordre de 30%). La Chine continentale représente le 5ème marché mondial pour le luxe et si l’on ajoute les marchés satellites tels que Hong Kong, Macao et Taïwan, ceux-ci représentent le 3ème marché du luxe. Cependant, Bain note que la route est encore longue pour ce marché avant de dépasser le marché américain qui représente néanmoins quelques 50Mds € et avec une ville de New York qui a un chiffre d’affaires correspondant au marché total chinois actuel.

Le marché chinois est donc très prometteur et en forte croissance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s